Kiev accuse les séparatistes de nouvelles violations de la trêve

le
0

KIEV, 5 octobre (Reuters) - L'état-major de l'armée ukrainienne a accusé dimanche les séparatistes pro-russes d'avoir de nouveau violé le cessez-le-feu théoriquement en vigueur depuis le 5 septembre. L'armée affirme que des unités ont été soumises à des attaques dans plusieurs secteurs de l'est du pays, notamment à l'aéroport de Donetsk, la principale ville de la région. Selon Volodimir Poliovi, porte-parole de l'armée, deux soldats ukrainiens ont été tués entre samedi et dimanche et six autres blessés. "Les terroristes violent les termes du cessez-le-feu", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse à Kiev. A Donetsk, un haut responsable militaire des forces séparatistes a déclaré que les insurgés avaient perdu trois des leurs au cours des dernières vingt-quatre heures et a fait état de 32 blessés, principalement dans des combats autour de l'aéroport de la ville. Les rebelles, qui contrôlent Donetsk, tentent depuis des semaines de déloger les forces gouvernementales qui tiennent l'aéroport. Selon une journaliste de Reuters, des obus se sont abattus dimanche sur des immeubles d'habitation et une ancienne école maternelle du quartier de Gladkovka, non loin de l'aéroport. Volodimir Poliovi a précisé que des affrontements avaient également eu lieu autour des villes de Debaltseve et Chtchastie, deux localités situées plus à l'est en direction de la frontière russe. (Natalia Zinets avec Gabriela Baczynska à Donetsk; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant