Kiev accorde un répit à Ioulia Timochenko

le
0
Viktor Ianoukovitch espère ainsi calmer les inquiétudes des Européens, avant le début de l'Euro 2012 de football.

Après de longues tractations, l'opposante ukrainienne Ioulia Timochenko a été transférée hier matin en ambulance vers un hôpital public de Kharkov où elle devrait progressivement recommencer à s'alimenter, sous la surveillance d'un médecin allemand, le Dr Lutz Harms. À un mois du coup d'envoi de l'Euro 2012, organisé par l'Ukraine et la Pologne, Kiev espère que ce geste calmera l'inquiétude des Européens, qui menacent de boycotter la compétition.

Cela fait plus de deux semaines que l'opposante poursuit une grève de la faim pour protester contre ses conditions de détention. Elle affirme, clichés à l'appui, avoir été battue par le personnel de la colonie pénitentiaire où elle purge une peine de sept ans de prison pour «abus de pouvoir» et attend un nouveau procès pour «détournements de fonds». Selon ses soutiens, c'est là la «vengeance» de son rival Viktor Ianoukovitch, réélu président en 2010, qui n'a cessé d'accuser le clan Timochenko d'avoir bradé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant