Kiev a cessé d'importer du gaz russe, l'Europe reste fournie

le , mis à jour à 13:19
0

KIEV/BRUXELLES, 1er juillet (Reuters) - L'Ukraine a cessé mercredi d'importer du gaz russe après l'échec des négociations entre Moscou et Kiev sur les tarifs, a annoncé Ukrtransgaz, le monopole ukrainien du transport de gaz. La Russie et l'Ukraine se sont toutefois engagées à ce que les livraisons vers l'Europe ne soient pas interrompues. "A partir d'aujourd'hui, l'Ukraine ne reçoit plus de gaz russe. L'acheminement reste normal", a déclaré Maksim Beliavski, porte-parole d'Ukrtransgaz. La Russie proposait à l'Ukraine de maintenir les prix à 247 dollars (222 euros) par millier de mètres cubes de gaz, comme au deuxième trimestre, avec une ristourne de 40 dollars par millier de mètres cubes, mais Kiev a jugé cette offre insuffisante. Au deuxième trimestre, la ristourne s'élevait à 100 dollars. La société gazière publique ukrainienne Naftogaz a prévenu mardi qu'elle cesserait d'acquérir du gaz russe jusqu'à ce que de nouveaux termes soient trouvés. Volodimir Demtchichine, le ministre ukrainien de l'énergie, a déclaré que Kiev trouverait d'autres voies d'approvisionnement et qu'un nouveau cycle de négociation serait ouvert en septembre. (Barbara Lewis à Bruxelles et Pavel Polityuk à Kiev; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant