Kidexpo: le Père Noël dévoile une hotte "high tech" et "néo rétro"

le
0
Kidexpo: le Père Noël dévoile une hotte "high tech" et "néo rétro"
Kidexpo: le Père Noël dévoile une hotte "high tech" et "néo rétro"

Tablettes tactiles version bambin, peluches connectées et sacré coup de jeune pour les grands classiques... Cette année, le Père Noël va s'offrir un lifting 2.0 si on en croit le salon Kidexpo à Paris qui a surfé sur les tendances "high tech" et "néo rétro"."La technologie s'invite dans le jeu, c'est une tendance lourde", assure Sophie Desmazières, la fondatrice du salon qui prend ses quartiers Porte de Versailles jusqu'au 23 octobre.Ce n'est pas le public qui va la contredire. Dès l'entrée, des bambins surexcités tirent papa et maman par la manche, direction... le stand des tablettes. Lové au milieu des coussins fluos, Thibaut, 9 ans, a du mal à décrocher de l'écran. Autour de lui, les ours géants et autres chiens en peluche font grise mine, relégués au rang de vulgaires meubles."Moi je préfère jouer sur la tablette", décrète le petit bonhomme aux cheveux crépus, absorbé par les 200 applications de la machine.Seule la voix de sa mère, Sandrine, l'arrache à ses distractions virtuelles. "Vingt minutes, ça suffit, ou on n'aura pas le temps de voir le reste". Pour cette trentenaire de l'Essonne, la commande au Père Noël est déjà reglée."Ce sera une tablette. C'est ce qu'il a demandé et puis ça lui évitera de jouer avec mon portable", tranche-t-elle.Adaptées aux petits, dotées d'un contrôle parental sur le contenu et la durée des jeux, les tablettes pour enfants s'invitent sous le sapin. Il s'en est écoulé 500.000 en 2012, et l'industrie espère voir ce chiffre doubler cette année.Très dépendant des saisons, le marché du jouet réalise "environ 55% de son chiffre d'affaires sur le dernier trimestre", explique Sophie Desmazières.Le secteur est optimiste pour 2013. Sur les huits premiers mois de l'année, les ventes de jouets ont progressé de 2% par rapport à 2012, selon la fédération des industries jouet-puériculture.Le jouet "se ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant