KIA Optima, l'esthétique coréenne

le
0
Les routières européennes n'ont qu'à bien se tenir : KIA pénètre dans l'arène avec un modèle décomplexé.

Le temps est désormais révolu où KIA s'appuyait sur l'argument choc d'une garantie sept ans ou 150.000 km pour vendre ses modèles. Depuis que Peter Schreyer, ex-Audi et père du TT, a réussi à esquisser un vocabulaire esthétique qui plaît, sortant du même coup des griffes d'un rapport prix/équipements agressif, les automobilistes regardent d'un autre oeil ce constructeur coréen qui fait bouger les lignes. Cette métamorphose prend tout son sens avec la berline Optima, rivale désignée des Citroën C5, Peugeot 508 et Renault Latitude. Avec ses lignes élancées et harmonieuses caractérisées par un toit incliné et une poupe qui évoque la Jaguar XF, ce modèle de 4,85 m n'a pas à rougir de la comparaison, même avec certaines allemandes. On sera d'autant plus enclin à lui faire les yeux doux que la silhouette avenante s'accompagne d'un effort de qualité important et d'une dotation de série au meilleur niveau de la catégorie: climatisation automatique bizone, régulate

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant