Khodorkovski rejoint l'Allemagne, Merkel se réjouit

le
0
L'ancien prisonnier russe vient d'arriver en Allemagne. Un pays qui aurait largement oeuvré à sa libération.
L'ancien prisonnier russe vient d'arriver en Allemagne. Un pays qui aurait largement oeuvré à sa libération.

L'ancien magnat et critique du Kremlin Mikhaïl Khodorkovski, gracié par Vladimir Poutine, est arrivé vendredi après-midi à l'aéroport Schönefeld de Berlin, a annoncé une porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères. "Nous pouvons confirmer que Mikhaïl Khodorkovski est arrivé aujourd'hui à Schönefeld dans un appareil en provenance de Russie", a-t-elle annoncé. Plus tôt dans la journée, l'avocat de l'oligarque et un responsable de la colonie pénitentiaire avaient confirmé que l'ex-patron du groupe pétrolier Ioukos avait bien recouvré la liberté, au lendemain de l'annonce-surprise de sa grâce par le maître du Kremlin. "Il a quitté le camp. C'est tout ce que je peux dire", avait déclaré Vadim Kliouvguant, son avocat. Mais les journalistes qui s'étaient rendus devant la colonie pénitentiaire n° 7, à Segueja près de la frontière finlandaise, soit à 300 kilomètres du cercle polaire Arctique, n'ont pas vu l'ancien magnat en sortir. La chancelière allemande, Angela Merkel, a d'ailleurs exprimé sa satisfaction vendredi à l'issue d'un sommet européen après la libération de Khodorkovski. "Je me réjouis" de cette nouvelle, a-t-elle affirmé. La chancelière aurait également affirmé que l'Allemagne avait oeuvré "en coulisse" afin que Khodorkovski retrouve la liberté. Ce dernier, arrivé à Berlin, a d'ailleurs tenu à remercier pour son implication Hans-Dietrich Genscher, membre du parti libéral allemand FDP.Outre...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant