Khlifa ne rentrera pas sans sa famille

le
0
Khlifa ne rentrera pas sans sa famille
Khlifa ne rentrera pas sans sa famille

Saber Khlifa n'a pas engagé de bras de fer avec Evian en vue d'un transfert. Attendu à la reprise de son club depuis le 1er juillet, l'attaquant tunisien a en effet expliqué les raisons de son absence par un tout autre problème. « Cela fait deux ans que je suis en France et j'ai toujours le même problème de papiers pour ma famille, a-t-il regretté dans les colonnes de l'Equipe. J'ai demandé au président (Patrick Trotignon) de régler ce problème et il me dit qu'il va voir. » Pour le moment, seule sa femme a réussi à obtenir le précieux sésame. Pour son fils, cela semble plus compliqué. « Ma femme les a obtenus mais mon fils de trois ans, lui, n'en a toujours pas pour rester en France. Je ne veux plus de cette situation. C'est la seule raison de mon absence. »

Khlifa : « Je ne veux pas que mon image soit salie »

Les rumeurs commençaient à circuler sur le pourquoi de son refus de rejoindre le groupe en pleine préparation pour la prochaine saison de Ligue 1. La presse commençait à évoquer ses envies de départ et le début d'un conflit avec son club. « Il me reste un an de contrat et je ne veux pas que mon image soit salie, explique l'international tunisien. Je suis prêt à revenir dès que ce sera réglé. Rentrer seul, c'est vraiment dur. Et même s'il y a des offres, la priorité, c'est l'ETG. C'est un club qui m'a permis d'être là où je suis aujourd'hui, je ne l'oublie pas. »

Dupraz : « Qu'il parte le plus vite possible et d'ailleurs sans passer par la case club »

Un départ est tout de même possible, d'autant que Montpellier a entamé des discussions. « C'est la seule proposition que j'ai et c'est un grand club, avec un entraîneur (ndlr : Jean Fernandez) que je connais bien car il a travaillé en Tunisie. » Au sein du club haut-savoyard, des voix se sont déjà élevées pour critiquer l'attitude du joueur. « Je n'ai pas de mots sur Saber Khlifa car si j'emploie des mots, je vais devenir d'un coup acide (?), avait expliqué Pascal Dupraz, l'entraîneur d'Evian en conférence de presse. Vivement qu'il parte. Qu'il parte le plus vite possible et d'ailleurs sans passer par la case club, cela m'intéresserait aussi. » Des propos qui ont « choqué » Saber Khlifa. « Je ne rentrerai pas en France sans ma femme et mon fils », conclut le joueur de 26 ans.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant