Khlifa, la surprise de l'OM

le
0
Khlifa, la surprise de l'OM
Khlifa, la surprise de l'OM

Une histoire d'agents, un imbroglio administratif, un transfert à Montpellier quasiment acté? L'été de Saber Khlifa a été mouvementé jusqu'à un dénouement surprenant intervenu ce mercredi. Par un communiqué de presse laconique, l'OM a annoncé avoir trouvé un accord de principe avec l'attaquant de l'Evian TGFC. Un accord qui inclut le prêt de Modou Sougou au sein du club haut-savoyard et qui met sans doute un terme à la piste B.Gomis (Lyon)? De tous les clubs français (Lille, Bordeaux, Saint-Etienne, Lyon, Rennes et Montpellier) qui se sont montrés intéressés par le Tunisien, le club phocéen est donc finalement celui qui s'est montré le plus convaincant. Selon nos informations, le transfert de Khlifa au MHSC aurait achoppé en raison du salaire proposé par le club héraultais. L'ancien joueur de l'Espérance de Tunis aurait refusé 60 000 ? mensuel. Le vice-champion de France lui a forcément proposé bien plus?

Un challenge qu'il espérait depuis longtemps

C'est en tout cas une très bonne nouvelle pour Saber Khlifa. Véritable révélation de la saison passée en Ligue 1, avec notamment un but resté dans les mémoires contre Nice, le natif de Gabès signe dans un club de standing et va pouvoir se tester à plus haut niveau. « Je suis satisfait de mon rendement, nous avait-il confié en juin dernier. Mais je ne m'arrête pas en si bon chemin et je vise toujours plus haut. De cette étape évianaise, j'espère arriver à une autre étape, plus haute. » Sur la Canebière, le joueur de 26 ans va trouver un challenge à la hauteur de ses espérances. Mais une question demeure : comment a-t-il enfin pu signer à Marseille alors qu'il clamait encore il y a peu son désir de rester au pays tant que son fils n'avait pas de papiers ? A-t-il finalement trouvé un service administratif devenu plus compréhensif ? Ou attendait-il une montée des enchères ? Quoi qu'il en soit, le joueur a encore un dilemme à résoudre. Après avoir signé deux mandats à des agents, une des parties se retrouve aujourd'hui forcément lésée dans l'affaire. Et compte bien faire valoir ses droits sur le dossier.

Kadir ou Amalfitano ? Qui va partir ?

D'un point de vue purement sportif, cette arrivée est plutôt une bonne nouvelle pour l'OM, qui cherchait un attaquant de rupture, capable d'accélérer le jeu sur un côté. Comme de jouer en pointe pour épauler (ou remplacer) André-Pierre Gignac en fonction du plan de jeu qu'Elie Baup mettra en place. Mais c'est avant tout sur un côté que le staff olympien attend de voir à l'?uvre le Tunisien. Modou Sougou parti, il reste encore Foued Kadir, Morgan Amalfitano, Dimitri Payet et André Ayew. Bref, c'est l'embouteillage. A ce petit jeu des chaises musicales, certains vont forcément y laisser des plumes. Kadir semble le plus enclin à faire ses bagages, même si Morgan Amalfitano, qui a été tout proche de rejoindre l'Olympiacos, est annoncé également sur le départ (Hull City ?). En revanche, une place de titulaire est forcément assurée à Payet qui a déjà montré de belles choses lors des matchs de préparation. Quant à l'ainé des frères Ayew, son replacement devant la défense est de plus en plus évoqué pour épauler Alaixys Romao, Giannelli Imbula et Benoît Cheyrou. Et dire qu'Elie Baup se plaignait du manque de solutions de rechange sur le banc l'an passé?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant