Khamenei exclut tout interrogatoire des ingénieurs iraniens

le , mis à jour à 12:26
1

ANKARA, 20 mai (Reuters) - L'ayatollah Ali Khamenei, guide suprême de la révolution en Iran, a prévenu mercredi que Téhéran ne se soumettrait à aucune "demande déraisonnable" que réclameraient les puissances mondiales dans le cadre des négociations sur son programme nucléaire, écartant notamment tout interrogatoire des scientifiques iraniens. "Nous ne plierons jamais sous la pression (...). Nous n'accepterons pas de demande déraisonnable. L'Iran ne donnera pas d'accès à ses physiciens (nucléaires)", a-t-il dit. L'Iran et les puissances du P5+1 (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'Onu, Etats-Unis, Chine, Russie, France et Grande-Bretagne + Allemagne) se sont entendus début avril à Lausanne sur un accord cadre fixant les grandes lignes d'un règlement définitif de la question du nucléaire iranien. Les ultimes négociations doivent être bouclées d'ici au 30 juin. ID:nL5N0XX0CZ Ali Khamenei a déjà prévenu le mois dernier qu'il empêcherait toute "mesure de surveillance extraordinaire" des activités nucléaires iraniennes et que les sites militaires ne pourraient pas être inspectés. (Parisa Hafezi,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1386403 le mercredi 20 mai 2015 à 13:18

    ben voyons