Khamenei apporte son soutien à l'Irak,s'en prend aux occidentaux

le
3

DUBAI, 21 octobre (Reuters) - Le guide suprême de la Révolution iranienne, l'ayatollah Ali Khamenei, a imputé mardi aux pays occidentaux la montée en puissance du groupe djihadiste Etat islamique en Irak et en Syrie. "L'imbroglio actuel est le fruit d'actes irresponsables commis en Syrie par des puissances étrangères ainsi que par certains pays de la région", a-t-il dit en faisant une allusion à peine voilée à la Turquie et à l'Arabie saoudite. Le dirigeant iranien, qui a reçu mardi le Premier ministre irakien, Haïdar al Abadi, à sa résidence de Téhéran, s'est félicité que l'Irak "refuse de permettre que son sol" soit utilisé contre le régime du président syrien Bachar al Assad. "Nous devons fermement leur résister", a dit l'ayatollah, en parlant des membres de la coalition en lutte contre Assad, en ajoutant qu'il n'avait "pas confiance en la sincérité de la coalition (sous conduite américaine) contre l'Etat islamique. Nous pensons que le problème de l'EI et du terrorisme doit être réglé par les pays de la région." (Mehrdad Balali; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jpc50 le mardi 21 oct 2014 à 22:11

    Un guide "suprême" qu'on vous dit ! Alors vous répondez quoi ?AMEN !Pfff faut tout leur dire !

  • charleco le mardi 21 oct 2014 à 21:15

    Sauf qu'on ne veut pas que l'Iran accède à la domination de la région.

  • charleco le mardi 21 oct 2014 à 21:14

    Si les pays de la région voulaient bien régler le problème, on serait bien contents!