Khaddam : «El-Assad finira comme Kadhafi»

le
0
INFO LE FIGARO - Exilé à Paris depuis 2005, l'ancien vice-président syrien appelle à la lutte armée.?

L'ancien vice-président syrien vient compliquer le paysage de l'opposition syrienne. Recevant dans son luxueux hôtel particulier de l'avenue Foch, gardé par deux policiers en gilets pare-balles, Abdel Halim Khaddam, 73 ans, lance une OPA sur l'opposition à Bachar el-Assad, tout en refusant tout poste pour lui-même. Sortant de la réserve observée depuis son installation en France en 2005, l'ex-deuxième personnage de l'État se pose en rassembleur: «J'appelle tout le monde à rejoindre notre comité, pour unifier l'opposition et créer une atmosphère propice à une transition la plus paisible possible.»

Abdel Halim Khaddam doit annoncer aujourd'hui la création du Comité national de soutien à la révolution syrienne (CNSRS) dont les 60 membres, issus pour la plupart de la société civile, souvent expatriés, étaient réunis ce week-end à Paris dans un grand hôtel des Champs-Élysées. Ce comité se pose en rival direct du Conseil national syrien, (CNS) fondé le 1er 

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant