Kevin Trapp s'en veut beaucoup

le
0
Kevin Trapp s'en veut beaucoup
Kevin Trapp s'en veut beaucoup

C'est avec beaucoup de courage que Kevin Trapp s'est présenté devant les médias en zone mixte, de longues minutes après son énorme bourde sur le deuxième but bordelais. Le gardien allemand semblait profondément désolé d'avoir privé son équipe de la victoire.

Kevin Trapp, comment expliquez-vous ce match raté de votre part contre Bordeaux ?
Ça peut arriver, mais c’est sûr que c’est mieux quand ça n’arrive pas. C’est de ma faute, c’est sûr. Je suis désolé pour l’équipe et je tiens à m’excuser, mais ça peut arriver et il faut continuer. C’est la vie de gardiens. La prochaine fois, je ferai mieux.

Que s’est-il passé sur le deuxième but que vous encaissez ?
Je ne sais pas, il y a des choses que l’on ne peut pas expliquer. J’ai contrôlé le ballon et j’ai écouté ce que me disait Thiago Silva. Je voulais lui donner le ballon et après, ce qu’il s’est passé, c’est vraiment dur à expliquer. On devait gagner ce match. A cause de cette erreur, on perd deux points, je tiens vraiment à m’excuser. On devait gagner ce match, on a eu beaucoup d’occasions, c’est dommage.

Sur le coup, ne voyez-vous pas du tout votre adversaire arriver lancé sur le ballon ?
C’est vraiment difficile à expliquer. Marquinhos m’a donné le ballon. Ensuite, j’ai écouté ce que me disait Thiago Silva. Je voulais lui donner le ballon, mais ça ne s’est pas passé comme ça, et ça a mal tourné pour moi.

Que vous a dit Laurent Blanc ?
On n’a pas parlé. Je pense qu’il sait que ça peut arriver. Je sais que c’est de ma faute, mais ne sais pas quoi dire, ça peut arriver. Je vais finir par oublier, c’est sûr.

Kevin Trapp n’a pas parlé avec Salvatore Sirigu après le match

Votre début de saison très tranquille peut-il expliquer cette fébrilité face à Bordeaux ?
Je n’ai pas eu d’arrêt à faire, mais je dois quand même rester concentré. C’est le plus important. Comme aujourd’hui (vendredi), l’adversaire a une occasion pour marquer un but, et je dois répondre présent. Jusqu’à aujourd’hui, c’était tranquille pour moi, mais il s’est passé ce que vous savez. Mardi, j’ai l’occasion de faire mieux, et je suis certain que je vais y parvenir.

Est-ce bien pour vous que le prochain match ait lieu dès mardi pour vous permettre d’oublier ?
C’est la vie d’un gardien. Quand tu fais une faute, c’est presque toujours un but pour l’adversaire. Je le sais et j’ai l’occasion de faire mieux mardi en Ligue des Champions.

Allez-vous changer votre façon de jouer après cette erreur ?
Non, je ne changerai pas mon jeu. C’est mon jeu de jouer ainsi, je vais continuer à le faire. Même si ce n’était pas un vrai risque, je prends moins de risques normalement. J’ai l’opportunité dès mardi de faire mieux, et je sais que je vais le faire. Mais je ne changerai pas mon jeu.

Avez-vous parlé avec Salvatore Sirigu ?
Non, pourquoi ? Est-ce qu’on a échangé ? Non.

Quel est votre sentiment après cette soirée noire pour vous ?
Je vais réfléchir à tout ça ce soir (vendredi), à ce qu’il s’est passé. Ce n’est pas bon pour moi, c’est une erreur. Je veux faire presque tout parfait, et aujourd’hui, ce n’était pas bien. Mais c’est comme ça, je dois me reconcentrer et penser au match de mardi.

Propos recueillis par notre envoyé spécial au Parc des Princes, Nicolas Berté

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant