Kevin de Bruyne fait gagner la Belgique

le
0
Kevin de Bruyne fait gagner la Belgique
Kevin de Bruyne fait gagner la Belgique

Menés au score après un début de match laborieux, les Diables Rouges s'en sont remis à deux coups de pattes de Kevin De Bruyne pour renverser le match (3-1).

Belgique-Bosnie : 3-1
Fellaini (23ème), De Bryune (43ème) et Hazard (78ème) pour la Belgique // Džeko (15ème) pour la Bosnie

Il y a des périodes comme ça où la vie vous sourit, et d'autres où elle vous fait la gueule. Demandez donc à Kevin De Bruyne et Eden Hazard. Pour le premier, tout va bien. Fraîchement débarqué à Manchester City pour une grosse poignée de millions d'euros, le rouquin a retourné la Bosnie à lui tout seul grâce à deux coups de pattes géniaux. Le second connaît un début de saison plus difficile dans l'ouest de Londres et ne s'est pas montré en meilleur forme de l'autre côté de la mer du Nord. Malgré tout, l'ancien lillois a provoqué un pénalty et l'a transformé. Permettant ainsi à la Belgique de toujours coller au train du Pays de Galles et de se débarrasser quasi définitivement de la Bosnie.

Une histoire de coups de tête


Quinze minutes de pas grand chose, puis le feu. Edin Dzeko fait exploser de joie les milliers de supporters bosniens et leurs fumigènes. Sur la première action du match, l'ancien attaquant de Manchester City, servi très facilement par Mensur Mujdza dans la surface, fait admirer sa souplesse de cou et claque une jolie tête à reculons. La ballon s'envole comme une feuille morte et meurt au fond des filets d'un Thibaut Courtois sur les fesses (0-1, 15ème). Ça tombe bien pour les joueurs de Mecha Bazdarevic. Après un début de campagne très mauvais (deux défaites, deux matches nuls), la bande à Pjanic a déjà grillé tous ses jokers. Défaite interdite à Bruxelles donc si la Bosnie veut voir Paris en juin prochain. Jusqu'ici tout va bien doit se dire Mecha sur son banc. Jusqu'ici, jusqu'à la 22ème minute, jusqu'au corner de Kevin De Bruyne, jusqu'au coup de casque de Marouane Fellaini en pleine lucarne (1-1). Pas inspirés dans le jeu, ni efficaces face au but, les Diables Rouges s'en remettent au pied droit de De Bruyne. Juste avant la pause, l'ancien de Wolfsburg se retourne à vingt mètres de la cage de Begovic et sans décrocher le ballon du regard, déclenche une frappe puissante qui termine dans le petit filet (2-1, 43ème). L'arbre qui cache la forêt.

Le revanche d'Eden


Car aux retours des vestiaires, le Belgique a le ballon mais toujours pas d'idées. Le trio Lukaku, Hazard et De Bruyne ne parvient pas à se trouver et le rythme est bien trop lent pour surprendre les coéquipier d'Emir…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant