Kerviel : en cassation, l'immuable procès de la Société générale

le
0
Je ne suis coupable de rien puisque la Société générale était au courant de tout, a raillé Yves Le Baut l'avocat général près la Cour de cassation, à propos de la défense de Jérôme Kerviel.
Je ne suis coupable de rien puisque la Société générale était au courant de tout, a raillé Yves Le Baut l'avocat général près la Cour de cassation, à propos de la défense de Jérôme Kerviel.

Oubliez les fanfaronnades de la défense de Jérôme Kerviel lors de son procès en appel. Oubliez aussi les campagnes médiatiques savamment organisées pour dire encore et toujours qu'il a agi dans le seul but de faire gagner la banque et non de la faire sauter. Devant la Cour de cassation, formée en session plénière, qui a examiné mardi son pourvoi, l'ancien trader n'est pas venu, laissant Me Patrice Spinosi plaider sa cause. Sa dernière cartouche judiciaire."N'en déplaise aux amateurs de sensationnalisme judiciaire, nous parlerons de droit", annonce pour débuter l'avocat de l'ancien salarié de la Société générale. "Je n'entends pas plaider une troisième fois l'innocence ou la culpabilité de Jérôme Kerviel, explique l'homme de loi. La seule vraie question est de déterminer ce qu'a fait et surtout ce que n'a pas fait la Société générale." "Comment la Société générale ne s'est-elle jamais rendu compte qu'un simple trader pouvait engager une fois et demie les fonds propres de la banque ?" interroge-t-il. À suivre l'argumentaire du conseil, en ne respectant pas sciemment ses obligations légales et réglementaires et en ne tenant pas compte des alertes, la banque a commis une "faute volontaire". Dès lors, avance Me Spinosi, l'abus de confiance, qui a mené à la condamnation de l'ancien opérateur de marché, ne saurait être caractérisé. Au fond, Me Spinosi plaide ici pour un troisième procès, celui de la banque, partie civile dans...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant