Kerviel : des salariés attaqueraient SocGen

le
0
Plusieurs salariés entendent poursuivre la banque pour défaut de contrôle dans l'affaire Kerviel, révèle Le Parisien ce jeudi. Ils veulent demander des dommages et intérêts au titre d'un double préjudice moral et financier.

L'affaire Kerviel prend une nouvelle tournure. Si la Société Générale et le Tribunal correctionnel de Paris ont jugé le jeune trader comme le seul responsable de la perte de 5 milliards d'euros, les salariés de la banque estiment que la faute revient à l'établissement. En conséquence, selon les informations du journal Le Parisien ce jeudi, quatre agents s'apprêtent à saisir le tribunal de grande instance de Nanterre et à demander à leur employeur des dommages et intérêts au titre d'un double préjudice : moral et financier.

Les plaignants réclament 15.000 euros par salarié. Société Générale compte 157.000 salariés dans le monde en 2010, dont presque 60.000 collaborateurs en France. À la Société Générale, on «ne commente pas».

Traumatisme pour les salariés

«Les salariés, notamment tous ceux qui sont en contact avec la clientèle, ont vécu des moments très difficiles en 2008, lorsque l'affaire Kerviel a éclaté, et les mois suivants. Ils ont eu à su

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant