Kerviel à la fête de l'Huma : Mélenchon «m'a tenu la main»

le
5
Kerviel à la fête de l'Huma : Mélenchon «m'a tenu la main»
Kerviel à la fête de l'Huma : Mélenchon «m'a tenu la main»

Des salles de cotation des marchés à... la fête de l'Humanité. Jérôme Kerviel a été accueilli, ce samedi matin, au festival de la Courneuve (Seine-Saint-Denis) par Jean-Luc Mélenchon. L'occasion pour l'ancien trader de la Société générale de rendre un hommage chaleureux au cofondateur du Parti de Gauche. «Ce sont des gens comme Jean-Luc (Mélenchon) et Julien (Bayou, porte parole d'EELV, également présent) qui m'ont donné la gnaque de continuer dans les moments d'abattement», a déclaré Jérôme Kerviel à son arrivée au stand du Parti de Gauche face à un mur de caméras, micros et appareils photo.

Et de poursuivre sur l'ancien candidat à la présidentielle de 2012: «C'est au-delà de l'homme politique, c'est un homme qui m'a tenu la main au moment où j'étais le plus mal. [...] Ce sont ces gens-là qui m'ont ramené à la vie.» 

«Ceci n'est pas un trader, ceci est un homme»

Depuis plusieurs mois, Jean-Luc Mélenchon s'est rapproché de l'ancien trader de la Société générale, libéré lundi dernier pour finir sa peine sous bracelet électronique, faisant de son cas le symbole de la lutte contre les dérives du monde de la finance. L'homme politique avait défendu, le 20 mai, un brave type «qui avait brillé, qui avait brûlé au soleil.»

L'avocat de Jérôme Kerviel, Me David Koubbi, a également remercié Jean-Luc Mélenchon pour son «acte courageux», «très tôt» dans l'affaire Kerviel qui a été de «publier une tribune qui a troublé jusque dans (ses) rang». «Quand Dreyfus a été accusé à tort, il y a eu un débat dans la gauche» pour savoir s'il fallait le soutenir, a lancé Jean-Luc Mélenchon.

«Jaurès hésite. Comme moi, au début, j'ai eu un réflexe, j'ai hésité», a-t-il ajouté puis «j'ai fait le même raisonnement que le grand Jaurès». «Ceci n'est pas un trader, ceci est un homme», a lancé le leader du Parti de gauche assurant que «Jérôme Kerviel a sa place ici parce que ça ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Spartaku le dimanche 14 sept 2014 à 06:44

    Je suis moi aussi troublé par ce rapprochement contre nature .. Si Kerviel n'avait pas fait perdre d'argent à la So Gé aurait il démissionné pour filer le parfait amour avec le FDG ?

  • M3182284 le dimanche 14 sept 2014 à 01:01

    Kerviel si tu pouvais nous lacher les bourses....Jusqu'où descendras-tu? iras-tu jusqu'à écrire un livre "comme ils sont méchants les banqueirs" ? Participeras-tu aux émission de foin populaire chez Ruquier et Ranouna?

  • M1903733 le samedi 13 sept 2014 à 19:57

    Jusqu'ou en peut se rabaisser.

  • LeRaleur le samedi 13 sept 2014 à 16:58

    Heureusement que ce n'était que la main.

  • M5062559 le samedi 13 sept 2014 à 14:01

    Oui mais petit Staline n'est pas Jaures.