Kerry veut faire cesser l'escalade verbale au Proche-Orient

le
0

BERLIN, 22 octobre (Reuters) - Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a réclamé l'arrêt des discours incendiaires susceptibles d'aggraver les tensions entre Israéliens et Palestiniens après trois semaines de violences, jeudi avant un entretien à Berlin avec Benjamin Netanyahu. "Il est absolument crucial de mettre un terme à toutes les incitations, à toutes les violences et de trouver une voie ouvrant la possibilité de construire un processus plus large, qui n'existe pas aujourd'hui", a déclaré le chef de la diplomatie américaine à la presse. Avant d'entamer son entretien avec le Premier ministre israélien, John Kerry a souhaité que les deux hommes s'entendent sur des mesures "qui aillent au-delà des condamnations et de la rhétorique". Benjamin Netanyahu a rebondi sur les propos du chef de la diplomatie américaine en accusant le Hamas et le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas d'inciter les Palestiniens à la violence. Le Premier ministre israélien a lui-même provoqué une vive controverse en affirmant que l'extermination des juifs avait été inspirée aux dirigeants nazis par le grand mufti de Jérusalem, une affirmation réfutée par le gouvernement allemand. ID:nL8N12L3WS (Arshad Mohammed; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant