Kerry se dit encouragé par les négociations de paix en Colombie

le
0
    LA HAVANE/BOGOTA, 22 mars (Reuters) - John Kerry est 
encouragé par les progrès réalisés dans le cadre du processus de 
paix en Colombie après ses rencontres lundi à La Havane avec des 
représentants de la rébellion marxiste des Farc et du 
gouvernement colombien, a déclaré le département d'Etat 
américain. 
    Présent à La Havane dans le cadre de la visite du président 
américain Barack Obama à Cuba, John Kerry a rencontré les deux 
camps séparément et il les a invités à redoubler d'efforts pour 
régler les dernières questions en suspens dans leurs 
négociations. 
    Le secrétaire d'Etat leur a déclaré qu'il était "encouragé 
par le fait que les points portant sur la fin du conflit 
figurent désormais au coeur des négociations, notamment un 
cessez-le-feu bilatéral officiel supervisé par le Conseil de 
sécurité de l'Onu, un calendrier de désarmement et des garanties 
en matière de sécurité pour tous les acteurs politiques 
légitimes après le conflit", selon un communiqué. 
    Ces entretiens se sont déroulés à la demande du président 
colombien Juan Manuel Santos. C'est la première fois qu'un 
secrétaire d'Etat américain rencontre des négociateurs des 
Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) depuis le 
début il y a plus de trois ans des pourparlers de paix entre les 
rebelles et l'Etat colombien. 
    Les Etats-Unis ont qualifié les Farc d'organisation 
terroriste étrangère en 1997 et ils ont inculpé nombre de leurs 
dirigeants pour trafic de cocaïne. 
    Le conflit en Colombie a fait 220.000 morts et des millions 
de déplacés depuis que les Farc ont pris les armes en 1964. 
 
 (Nelson Acosta à La Havane et Eric Beech à Washington; Bertrand 
Boucey pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant