Kerry promet des "mesures importantes" après le tir nord-coréen

le
0
    WASHINGTON, 7 février (Reuters) - Les Etats-Unis vont 
travailler avec le Conseil de sécurité des Nations unies pour 
prendre des "mesures importantes" afin de tenir responsable la 
Corée du Nord pour le tir d'une fusée auquel elle a procédé 
dimanche, a déclaré le secrétaire d'Etat américain John Kerry. 
    Le chef de la diplomatie américaine a estimé que le 
lancement de cette fusée par le gouvernement communiste de 
Pyongyang constituait "une violation flagrante" des résolutions 
de l'Onu interdisant à la Corée du Nord l'usage de la 
technologie de missiles balistiques. 
    Dans un communiqué, John Kerry a réaffirmé la détermination 
de "fer" des Etats-Unis à soutenir militairement ses alliés 
japonais et sud-coréens. Il a qualifié le tir nord-coréen "de 
défi déstabilisant et inacceptable". 
    De son côté, la présidente de la Corée du Sud, Park 
Geun-hye, a jugé que cette initiative nord-coréenne était "une 
provocation impardonnable" et a appelé le Conseil de sécurité de 
l'Onu à prendre de nouvelles sanctions rapidement. 
    Une réunion d'urgence du Conseil de sécurité devrait avoir 
lieu ce dimanche à 11h00 (16h000 GMT), selon des diplomates 
s'exprimant sous le sceau de l'anonymat. 
    La présidente Park a expliqué que ce tir de fusée entrait 
dans le cadre de la stratégie du gouvernement de Pyongyang afin 
de se maintenir en place. 
     
 
 (Matt Spetalnick avec Jack Kim à Séoul; Pierre Sérisier pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant