Kerry, Mogherini appellent au calme après l'incident russo-turc

le
0
    WASHINGTON/MOSCOU/BRUXELLES, 25 novembre (Reuters) - Le 
secrétaire d'Etat américain John Kerry et la porte-parole de la 
diplomatie européenne Federica Mogherini se sont entretenus 
mercredi séparément avec le chef de la diplomatie russe Sergueï 
Lavrov pour inviter Moscou à résoudre calmement son différend 
avec Ankara.  
    Au lendemain de la destruction par des chasseurs turcs d'un 
avion de combat russe à la frontière syrienne, John Kerry a 
"souligné la nécessité pour les deux parties de ne pas laisser 
cet incident provoquer une escalade des tensions entre les deux 
pays ou en Syrie", indique le département d'Etat dans un 
communiqué. 
    Sergueï Lavrov a répondu que les actions turques 
constituaient une "violation flagrante" d'un accord conclu entre 
Moscou et Washington sur la sécurité de l'espace aérien syrien, 
où les deux puissances mènent en parallèle des campagnes de 
frappes aériennes.  
    Federica Mogherini a quant à elle assuré qu'elle avait 
convenu avec son interlocuteur russe de "la nécessité de 
préserver la voie diplomatique ouverte à Vienne pour résoudre la 
crise syrienne", par allusion à la conférence du 30 octobre dans 
la capitale autrichienne.  
    La Haute Représentante de l'UE pour la politique extérieure 
a également souligné, indiquent ses services, "l'importance 
d'unir les forces et de coordonner les efforts dans la lutte 
contre Daech", en employant l'acronyme arabe de l'organisation 
djihadiste basée en Irak et en Syrie. 
 
     
 
 (Arshad Mohammed et Doina Chiacu à Washington, Jack Stubbs à 
Moscou, Robin Emmott à Bruxelles; Jean-Stéphane Brosse pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant