Kerry-Alliance possible des Syriens contre l'EI même sans départ d'Assad

le
2
    ATHENES, 4 décembre (Reuters) - Le secrétaire d'Etat 
américain John Kerry a estimé vendredi qu'il serait peut-être 
possible d'obtenir que les forces gouvernementales syriennes et 
les rebelles coopèrent dans la lutte contre l'organisation 
djihadiste Etat islamique (EI) sans que Bachar al Assad ait au 
préalable quitté le pouvoir. 
    Kerry, qui s'exprimait lors d'une visite en Grèce, a ajouté 
toutefois qu'il serait "excessivement difficile" de parvenir à 
cette forme de coopération sans signal d'une solution en vue 
concernant l'avenir du président syrien. 
 
 (Arshad Mohammed; Henri-Pierre André pour le service français, 
édité par Jean-Baptiste Vey et Brian Love) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlcbnb le vendredi 4 déc 2015 à 14:55

    Bashar est le seul à envoyer des troupes au sol pour combattre l'EI. Des frappes aériennes n'ont qu'un impact limité, sur l'approvisionnement de l'EI, mais rendant encore plus difficile la survie de ceux (civils) qui restent là-bas, avec le risque que ces derniers adhèrent finalement à l'EI,

  • Berg690 le vendredi 4 déc 2015 à 14:52

    Il est bon le chapeau?