Kering: UBS revient à l'achat et relève son objectif.

le
0

(CercleFinance.com) - Dans le cadre d'une note sectorielle sur les valeurs européennes du luxe, UBS a relevé son opinion sur le titre Kering, l'ex PPR, d'un conseil neutre à l'achat. Principaux arguments : une anticipation de 'revitalisation de Gucci', la marque amirale du groupe de luxe, et une éventuelle cession de Puma. L'objectif de cours est relevé de 173 à 178 euros.

A la Bourse de Paris ce matin, l'action Kering prend 3,3% à 147,1 euros dans un marché parisien en hausse de 1,9%.

'Notre opinion positive sur Gucci provient des enquêtes menées par l'UBS Evidence Lab (un des services de recherche de la banque helvétique, ndlr) sur les consommateurs chinois et américains, ainsi que de notre analyse des prix pratiqués', indique la note de recherche.

Qu'en déduit UBS ? Qu'après bien des années de vaches maigres, la croissance organique de Gucci, doté d'une nouvelle direction (générale et artistique), peut désormais accélérer. L'enquête réalisée par l'UBS Evidence Lab en Chine et aux Etats-Unis montre que la marque Gucci bénéficie d'une notoriété et d'une perception qui n'a rien à envier à celles de ses concurrentes, y compris en termes numériques. De plus, le pouvoir de fixation des prix de la marque reste élevé, estime UBS.

Bref, selon UBS, la croissance organique de Gucci, 'qui stagne depuis le 3e trimestre 2013 et s'est contractée de 0,8% ces deux dernières années', va atteindre 3% en 2016 puis 4% en 2017.

Autre point relevé par UBS : l'éventuelle cession de la participation majoritaire (70% environ d'une société capitalisant 2,7 milliards d'euros environ à la Bourse de Francfort) dans l'équipementier sportif allemand Puma n'est pas intégrée dans le cours actuel du titre Kering, estiment les analystes. 'Même en valorisant Puma à zéro, le titre afficherait toujours un potentiel de hausse de 17%', indique la note de recherche.

'Marginalement dilutif', cette éventuelle opération serait selon UBS, et sous réserve d'information claire sur l'usage qui serait fait du produit de la cession, susceptible d'être bien accueillie par le marché. Kering se recentrerait alors sur le luxe.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant