Kering-Puma pèse sur le S1 mais Gucci se redresse

le
0

PARIS, 27 juillet (Reuters) - Kering PRPT.PA a vu ses résultats semestriels reculer sous l'effet des contre-performances de Puma PUMG.DE , tandis que Gucci, sa marque phare, a redressé la barre contre toute attente au deuxième trimestre. Très surveillé, le maroquinier a fait nettement mieux que prévu avec une progression de ses ventes de 4,6% à taux de change constants, alors que les analystes attendaient en moyenne une baisse de 2,5%. Cette performance s'explique par une forte progression des ventes en Europe et au Japon, grâce aux flux touristiques chinois, et par des ventes positives en Chine continentale, grâce à d'importants rabais réalisées sur les anciennes collections, a expliqué Jean-Marc Duplaix, directeur financier de Kering, lors d'une conférence téléphonique. Le résultat opérationnel courant du groupe a reculé de 5,4% à 773,2 millions d'euros, proche des estimations des analystes, sur un chiffre d'affaires de 5,51 milliards, contre 5,24 milliards attendus par le consensus ThomsonReuters I/B/E/S. La marge a reculé à 14%, contre 17,4% un an plus tôt, plombée par des mécanismes défavorables de couverture de changes et le recul des résultats de l'équipementier Puma pour cause de changes et d'investissements élevés. ID:nL5N1041KP (Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant