Kering prêt à payer pour se défaire de La Redoute

le
0
Décidé à sortir de la VPC, l'ex-PPR devra s'engager à investir dans La Redoute pour convaincre les repreneurs. Le gestionnaire de centres commerciaux Altarea et la fonds de retournement britannique Opcapita serait candidat au rachat.

Pour achever son recentrage sur le luxe et le sport, Kering (Gucci, Bottega Veneta, Puma...) veut céder La Redoute d'ici à la fin de l'année. Problème, le vépéciste est dans le rouge depuis deux ans. En 2012, ses ventes ont reculé de 10%, à 1,11 milliard d'euros, et ses pertes se sont montées à plusieurs dizaines de millions d'euros. Dans ces conditions, le vendeur n'aura d'autre choix que de financer les acquéreurs, par exemple en participant à une recapitalisation lors de la cession.

D'après Challenges.fr, deux candidats ont marqué des signes d'intérêts. Le premier est la foncière Altarea Cogedim, qui a racheté fin 2011 rueducommerce.com. Elle pourrait trouver l'occasion, avec La Redoute, d'élargir à la fois l'offre des c...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant