Kering : Gucci repart de l'avant

le
0
Un magasin Gucci à Las Vegas. (© J. Mrachina)
Un magasin Gucci à Las Vegas. (© J. Mrachina)

La séance boursière a été mitigée pour le géant du luxe après la publication de ses résultats annuels 2015, le 19 février. Après une belle ouverture, en hausse de 3% ce jour-là, l’action a finalement cédé 3,4% dans des volumes de transactions élevés. Pourtant, la dynamique retrouvée de Gucci avait de quoi séduire les investisseurs.

Au quatrième trimestre, les ventes du navire amiral de Kering ont progressé de 4,8% à données comparables. Cette accélération se traduit par une croissance de 7,2% sur la période de l’ensemble des activités de luxe. Dans ce domaine, à noter l’excellen­te performance d’Yves Saint Laurent (+27,4%), dont les ventes annuelles frôlent désormais le milliard d’euros.

La marge opérationnelle en retrait

Malgré ces bons chiffres, la marge opérationnelle courante cède 2,4 points, à 14,2%, plombée par la profitabilité décevante de l’activité «sport & lifestyle». Le bénéfice net courant par action des activités poursuivies recule de 13,7%, à 8,07 euros. En revanche le dividende reste stable à 4 euros par action.

Le groupe résiste bien dans un contexte adverse. Et le dynamisme de Gucci et de Puma soutient les perspectives de croissance. En Bourse, le titre est stable depuis le début de l'année : vous pouvez le conserver en portefeuille.

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant