Kenya-Enquête après la mort d'un témoin dans un procès à la CPI

le
0

NAIROBI, 7 janvier (Reuters) - Une enquête a été ouverte par la justice kényane après la mort d'un témoin de la défense dans le procès du vice-président kényan devant la Cour pénale internationale (CPI). Le vice-président William Ruto est accusé d'avoir fomenté des troubles ethniques après l'élection présidentielle de 2007 au Kenya. Des charges analogues contre le président kényan Uhuru Kenyatta ont été abandonnées le mois dernier. ID:nL6N0TP27A Meshack Yebei, qualifié par l'avocat du vice-président Ruto, Karim Khan, de "témoin clé pour la défense", a été retrouvé mort la semaine dernière. La CPI a exprimé ses "profonds regrets" pour la mort de Meshack Yebei, qui, dit-elle, aurait apparemment été enlevé le 28 décembre et retrouvé mort le 2 janvier. Le chef de la direction kényane chargée des poursuites publiques, Keriako Tobiko, a demandé au directeur des enquêtes criminelles de mener "une enquête rapide et approfondie" sur la mort de Meshack Yebei, selon une lette datée du 6 janvier publiée sur le compte Twitter de Keriako Tobiko. Dans son communiqué, la CPI dit avoir offert au témoin des mesures de protection, et notamment de l'héberger en lieu sûr, mais elle a ajouté qu'il était rentré à Eldoret, la région de l'ouest du Kenya où il a été retrouvé mort. (Humphrey Malalo et Edmund Blair; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant