Kenya : élection présidentielle sous tension

le
0
Ce scrutin pourrait raviver les violences politiques qui avaient fait 1000 morts en 2007.


Dimanche, même pour un jour du Seigneur, Nairobi apparaissait étrangement calme. La capitale kényane redoute les élections générales de lundi, les premières depuis le scrutin de 2007 qui avait plongé, contre toute attente, le pays dans un violent conflit.

À 81 ans, le président sortant, Mwai Kibaki, ne se représente pas. Il laisse face à face deux poids lourds de la ­scène politique, son héritier supposé, Uhuru Kenyatta, et Raila Odinga. Ce dernier, déjà candidat en 2007, voit là, à 68 ans, sa dernière chance d'accéder au pouvoir dans la grande puis­sance d'Afrique de l'Est, avec un programme qui se veut socia...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant