Kenya : Des sanctions plus dures pour les dopés ?

le
0
Kenya : Des sanctions plus dures pour les dopés ?
Kenya : Des sanctions plus dures pour les dopés ?

Après de multiples affaires impliquant des athlètes kényans, le vice-président du pays, William Ruto, a déclaré vouloir criminaliser le dopage.

Le vice-président du Kenya, William Ruto, veut criminaliser le dopage. Selon rapporte les propos, il veut « mettre en place des mesures pour renforcer le poids de l’Agence antidopage kényane et lui donner un cadre juridique, appuyé par la loi pour que le dopage devienne une infraction ».

Cette annonce fait suite à de nombreuses affaires de dopages qui ont touché les athlètes kényans : à Pékin, Koki Manunga et Joyce Zakary ont été contrôlés positifs et suspendus pendant les Championnats du monde, alors que quelques semaines auparavant, une enquête de la chaîne allemande ARD et du Sunday Times mettait en cause les athlètes russes et kényans concernant des affaires de dopage lors des années précédentes.

À Pékin, il y a quelques jours, le Kenya a survolé les Mondiaux au classement des médailles (7 d’or, 6 d’argent, 3 de bronze).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant