Kem one : les deux candidats s'unissent

le
0
Le fonds d'investissement OpenGate et l'industriel français Alain de Krassny ont décidé d'unir leurs offres de reprise. Le tribunal, qui doit examiner cette nouvelle offre, se prononcera vendredi.

Rebondissement dans le dossier Kem One. Le tribunal de commerce de Lyon devait se prononcer mercredi sur les deux offres de reprise du groupe de chimie en redressement judiciaire. Mais le fonds d'investissement américain OpenGate et l'industriel français Alain de Krassny ont finalement décidé d'unir leurs offres de reprise. Du coup, le tribunal, qui doit examiner cette nouvelle offre, ne se prononcera que vendredi.

Mais les jeux semblent faits. Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, s'est félicité de «cette offre durable, viable, financée» et a assuré que le dossier Kem One, où 1300 emplois étaient menacés, se rapprochait «d'un dénouement heureux». Les deux repreneurs, qui ont finalisé leur accord dix minutes avant l'audience au tribunal, ont dé...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant