Kellogg's accusé de menacer des tigres en voie d'extinction

le
0
Le spécialiste américain des céréales a signé un partenariat avec Wilmar, entreprise indonésienne accusée de détruire des forêts en Indonésie et de menacer l'environnement de centaines de derniers tigres de Sumatra.

En signant ce partenariat avec Wilmar, John Bryant, patron du géant de l'agro-alimentaire Kellogg's, ne s'imaginait certainement pas s'attirer les foudres des associations environnementales. L'accord prévoit que Kellogg's utilise l'huile de Wilmar pour ses snacks bon marché. Mais cette entreprise indonésienne est accusée de déforestation en Indonésie: en effet, Wilmar plante ses palmiers sur des milliers d'hectares de forêts tropicales, l'habitat des quelques centaines de derniers tigres de Sumatra, espèce en voie d'extinction. Le Huffington Post ironise en évoquant «une destruction massive des forêts tropicale au nom des Pringles».

Ce partenariat fait polémique outre-Atlantique. Wilmar, fournisseur d'huile de palme s'est hissé au d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant