Keanu Reeves raconte sa fascination pour la "révolution numérique" dans un documentaire

le
0
Keanu Reeves raconte sa fascination pour la "révolution numérique" dans un documentaire
Keanu Reeves raconte sa fascination pour la "révolution numérique" dans un documentaire

L'acteur Keanu Reeves, en visite éclair à Paris pour présenter au public français "Side by side", documentaire sur l'avènement numérique dans l'industrie du cinéma, confie à l'AFP sa fascination pour cette "évolution/révolution". Dans "Side by side" (1H38), qui sera diffusé pour la première fois sur une chaîne française (OCS) le 16 mai, la star canadienne ("Point break", "My Own Private Idaho", "Dracula") a enquêté au coeur de l'industrie hollywoodienne en 2012. De grands réalisateurs dont Martin Scorsese, George Lucas, le pionnier du cinéma numérique, ou Steven Soderbergh, lui confient leur rapport à cette technologie. En 2011, la transition au "tout numérique" lui est apparue inéluctable alors qu'il travaillait à la post-production de "Henry's crime" de Malcolm Venville. "J'avais sous les yeux une image numérique et une image argentique, côte-à-côte (side by side) et je me souviens avoir soudain pensé : +Oh mon dieu, c'est la fin de la pellicule !+" Le numérique était encore "l'exception", souligne-t-il, "mais aujourd'hui la vapeur s'est totalement inversée, la pellicule est désormais exceptionnelle, nous vivons dans une nouvelle ère". Le documentaire, réalisé par Christopher Kenneally et que l'acteur a produit, aborde l'impact du numérique sur tous les métiers du cinéma mais aussi sur le public. Keanu Reeves évoque la multitude de questions soulevées par cette technologie.La portée du numérique va bien au-delà de la façon dont le cinéma raconte une histoire, insiste celui qui a incarné Neo dans "The Matrix", cultissime "cyberfilm". La technologie permet même de ressentir l'histoire comme si on y était, poursuit-il, "elle modifie la façon dont on existe". "Ce qui se passe aujourd'hui est absolument fascinant, la révolution de la réalité virtuelle est en marche ! Et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant