KBC : KBC Asset Management leader du marché des fonds de placement durables

le
0

Politique plus sévère à l'égard des entreprises controversables

Les derniers chiffres de la BEAMA (Association belge des Asset Managers) révèlent que KBC Asset Management s'est hissée en tête du marché belge fin 2006, avec 23 fonds de placement durables, 2,8 milliards d'EUR d'actifs en gestion et 51% de part de marché.
L'énorme succès des fonds de placement durables chez KBC n'est pas le fruit du hasard.
"Depuis plusieurs années, le groupe KBC mène dans différents domaines une politique active en matière de durabilité et de responsabilité sociale des entreprises. L'offre active de fonds de placement durables constitue une part essentielle de cette politique" selon André Bergen, CEO de KBC Groupe SA.
Et Geert Heuninck, Responsable Placements durables de KBC Asset Management, d'ajouter: "KBC a lancé sur le marché le premier fonds durable belge dès 1992. Le succès croissant de ces fonds durables est le résultat d'un travail de longue haleine de KBC Asset Management pour parvenir à un produit à solide contenu, le tout associé à une politique de communication ouverte. Les conditions d'admission d'entreprises cotées en bourse dans les fonds durables KBC ont d'ailleurs encore été renforcées récemment".

La Belgique fait partie du peloton de tête en matière de placements durables : +29% d'actifs gérés en 2006.

Le 27 mars 2007, l'Association belge des Asset Managers (BEAMA) a publié les chiffres des fonds de placement durables belges. A l'issue de l'année, KBC gérait 23 des 53 OPC (Organismes de placement collectif, ci-après dénommés fonds ou fonds de placement) durables agréés par la BEAMA et proposés au public belge. Ces 53 fonds gèrent ¤ 5,5 milliards, soit une hausse de 29% sur l'année écoulée. La Belgique fait partie du peloton de tête mondial en matière de placements durables. La croissance des fonds de placement durables revient cependant en grande partie à KBC. Sur un an, les avoirs mis en gestion ont en effet triplé, passant de ¤ 980 millions à ¤ 2,8 milliards. KBC Asset Management détient actuellement 51% du marché des fonds de placement durables.

Avoirs en gestion durable KBC AM 31/12/2005 31/12/2006 Croissance
mil. EUR mil. EUR %
Fonds d'obligations 685,48 1969,58 187,33%
Fonds d'actions sans protection du capital 132,63 340,98 157,08%
Fonds d'actions avec protection du capital 19,84 320,64 1515,88%
Fonds mixtes 146,78 168,37 14,71%
TOTAL  984,73 2799,57 184,30%

Source : chiffres BEAMA


Pour la composition des fonds de placement proposés et la surveillance de leur caractère durable, KBC est conseillé, assisté et supervisé par un Conseil consultatif externe d'Analyse de Durabilité. Le Conseil est présidé par le Professeur Dr. Henk van Luijk. Il est composé d'experts universitaires belges et néerlandais, chacun étant spécialisé dans un domaine (droits de l'homme, environnement, éthique d'entreprise...). Le Conseil veille également à la transparence de la politique, par le biais notamment du site internet http://www.kbc.be/duurzaambeleggen , qui a récemment fait peau neuve. Les entreprises sont évaluées sur la base d'informations objectifs provenant d'EIRiS, un bureau de recherche anglais, indépendant et neutre, propriété de l'ONG EIRiS Foundation.

Nouvelles conditions plus strictes pour l'admission des entreprises dans des fonds durables

Les membres du Conseil consultatif externe d'Analyse de Durabilité viennent de renforcer encore les conditions d'admission d'entreprises cotées en bourse dans les fonds durables KBC. Outre la condition de base, à savoir "figurer parmi les meilleurs du secteur dans le domaine de l'environnement, de la politique sociale, de l'éthique d'entreprise, de la saine gestion et des droits de l'homme", les entreprises doivent répondre à des conditions supplémentaires. Les entreprises cotées en bourse confrontées à des violations des droits de l'homme ou des droits des travailleurs (conventions ILO) sont exclues d'office. Ceci concerne tant les violations au sein de l'entreprise que dans la chaîne de livraison. Les véritables entreprises de jeux d'argent - exploitants de casinos et organisateurs de jeux de hasard - sont bannies également, de même que les entreprises du secteur du tabac et de l'armement. Les entreprises qui ne font pas partie du secteur de l'armement, mais qui réalisent plus de 5% de leur chiffre d'affaires dans la fabrication de systèmes d'armement stratégiques ou d'éléments d'armes nucléaires sont soumises au Conseil consultatif en vue de leur exclusion.

La politique à l'égard de l'énergie nucléaire est également adaptée. Pour ce qui est des fonds de placement durables, KBC Asset Management adopte la vision de base suivante à l'égard de l'énergie nucléaire : "L'énergie nucléaire n'est pas la réponse à long terme à la problèmatique de l'énergie; à court terme, elle constitue cependant l'une des solutions pour assurer le passage à une nouvelle ère énergétique".
Conformément a cette vision, les producteurs d'électricité qui exploitent aussi des centrales nucléaires peuvent etre intégrés dans les fonds durables si moins de 50% de la production d'énergie est d'origine nucléaire et si la part de l'énergie nucléaire dans l'éventail énergétique diminue au profit de l'énergie produite au moyen de technologies respectueuses de l'environnement (comme l'énergie renouvelable).

Transparence maximale des critères et des résultats de recherche; dialogue actif avec les ONG, les instituts de recherche et les investisseurs durables

KBC se fait un point d'honneur de communiquer des informations aussi transparentes que possible sur les fonds de placement durables. Sur le site internet de KBC Asset Management, les investisseurs ont même la possibilité de comparer des entreprises, d'établir des classements par secteur et de demander des scores individuels par entreprise sur la base des résultats des analyses d'entreprises publiés. Par ce biais, KBC Asset Management souhaite, d'une part, informer les investisseurs et, d'autre part, inciter les entreprises à améliorer constamment leur caractère durable pour gagner leur "billet d'entrée" dans les fonds durables.
C'est aussi un moyen pour KBC de susciter des réactions de la part des entreprises examinées et d'en discuter au sein du Conseil consultatif externe.

KBC est le seul groupe financier en Belgique qui organise pour la quatrième année consécutive des journées actionnaires/sessions d'information sur le thème des placements durables. Ces sessions d'information suscitent un intérêt croissant. 1200 inscriptions sont rentrées cette année, contre 300 l'an dernier. Deux fois par an, KBC Asset Management publie le Monitor Duurzaam Beleggen (uniquement en néerlandais), qui est distribué à quelque 4000 fidèles lecteurs.

Enfin, KBC a organisé ce matin pour la seconde fois une réunion explicative et un débat avec les organisations non gouvernementales et les instituts de recherche sur le thème de la "responsabilité sociale des entreprises". Cette réunion, relevée par la présence d'André Bergen, CEO de KBC Groupe SA, a suscité un fructueux échange d'idées sur l'approche et la vision de KBC dans ce domaine.

Cet éventail d'initiatives révèle la place essentielle que la durabilité et la responsabilité sociale des entreprises occupent dans la politique journalière de KBC et la volonté du groupe d'assurer un dialogue actif avec toutes les parties prenantes.

Les communiqués de presse de KBC sont disponibles sur www.kbc.com.

© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it's free

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant