Kazakhstan-Un site militaire attaqué dans la ville d'Aktioubé

le
0
    ASTANA, 5 juin (Reuters) - Trois personnes ont été tuées 
dans l'attaque d'une installation militaire et de deux 
armureries, dimanche à Aktioubé au Kazakhstan, a annoncé le 
ministère kazakh de l'Intérieur. 
    En plus des trois tués - un officier, un soldat et un 
employé d'une armurerie - neuf militaires ont été blessés. 
    Les forces de police ont lancé une opération antiterroriste 
et abattu trois des agresseurs, et ont arrêté un autre. La 
police a encerclé des assaillants mais d'autres sont en fuite. 
    La police, a dit le ministère de l'Intérieur, soupçonne les 
assaillants d'être des "adeptes de mouvements religieux 
radicaux(...)", formulation souvent utilisée au Kazakhstan pour 
désigner les islamistes. 
    Aktioubé, ville industrielle de 370.000 habitants environ, à 
une centaine de kilomètres de la frontière russe, a été le 
théâtre du premier attentat suicide commis au Kazakhstan, en 
2011. 
 
 (Raouchan Nourchaïeva et Olja Aouïezov; Eric Faye pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant