Kazakhstan-Le président Noursoultan Nazarbaïev réélu

le
0

(Actualisé avec précisions, contexte) ALMATY, 26 avril (Reuters) - Le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev a obtenu sans surprise un nouveau mandat au terme d'une victoire électorale écrasante, a annoncé lundi la Commission centrale électorale au lendemain du scrutin. A 74 ans, l'ancien ouvrier sidérurgiste a récolté 97,7% des suffrages dans ce scrutin anticipé pour un taux de participation de 95,22%, a indiqué le président de la Commission lors d'un point de presse. Le "Leader de la Nation", son titre officiel, dirige d'une main de fer l'ancienne république soviétique d'Asie centrale depuis son indépendance, en 1989. Il était alors le chef du Parti communiste. Dimanche, le président sortant n'avait pas de véritable opposition face à lui. Ses deux seuls adversaires étaient un fonctionnaire subalterne du PC et un ancien gouverneur régional qui lui est fidèle. Noursoultan Nazarbaïev, qui a ouvert le pays à l'économie de marché et favorisé plus de 200 milliards de dollars d'investissements étrangers, a transformé cette nation des steppes en une économie robuste, la deuxième de l'ex-Union soviétique. C'est également le deuxième pays producteur de brut de l'ancien bloc, derrière la Russie. Le régime de Nazarbaïev est toutefois fréquemment visé par les critiques d'organisations de défense des droits de l'homme qui lui reprochent de museler l'opposition. Le chef de l'Etat a répété à plusieurs reprises que le chantier de la réforme démocratique ne pourra être lancé avant que ne soit bâti un Etat fort, capable de garantir la prospérité à sa population. A la précédente présidentielle, en 2011, il avait été réélu avec près de 96% des voix, au terme d'un scrutin entaché d'irrégularités, selon l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). (Raushan Nurshayeva,; Nicolas Delame, Henri-Pierre André, Jean-Stéphane Brosse et Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant