Kazakhstan : La Fédération durcit sa position contre le dopage

le
0
Kazakhstan : La Fédération durcit sa position contre le dopage
Kazakhstan : La Fédération durcit sa position contre le dopage
Alors que l'équipe Astana a été touchée par trois cas de dopage ces derniers mois, tous concernant des coureurs kazakhs, la Fédération Kazakhe de cyclisme a décidé de collaborer avec le centre antidopage du pays.

Les conséquences des cas de dopage au sein de l'équipe Astana ne se sont pas fait attendre. En effet, suite aux contrôles positifs à l'EPO de Valentin et Maxim Iglinskiy et à celui positif à ces stéroïdes d'Ilya Davidenok, l'UCI a ouvert une enquête sur l'équipe, ce qui pourrait lui faire perdre sa précieuse licence WorldTour. Face à cela, la Fédération Kazakhe de cyclisme se retrouve dos au mur et n'a pas d'autre choix que de renforcer ses moyens de lutte contre le dopage. Pour cela, une collaboration avec le KazNADC, le centre national antidopage du Kazakhstan, a été officialisée. « Nous allons introduire en 2015 le système antidopage le plus avancé du monde avec KazNADC, un laboratoire entièrement équipé des dernières technologies, et avec le soutien d'experts internationaux » a annoncé l'ancien coureur et désormais directeur de la Fédération Kazakhe de cyclisme, Dmitriy Muravyev.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant