Kaysersberg, laboratoire vert

le
0
La petite ville alsacienne a déclaré la guerre au gaspillage des kilowatts. Après 15 ans de mandat, Henri Stoll, maire vert de Kaysersberg, veut faire de sa bourgade un exemple à suivre.
Kaysersberg, petite ville de 3.000 habitants, ses maisons à colombages, sa rivière poissonneuse, son marché de Noël, la route des vins d’Alsace qui y fait étape… Derrière la carte postale se cache une commune à la pointe de l’écologie. Aux commandes: Henri Stoll, maire Vert de la commune depuis 15 ans. «On a commencé par réfléchir à nos pratiques quotidiennes, se souvient-il. Du bâti, à la réfection des chaussées, en passant par la circulation des voitures, nous avons mis en place notre politique pas à pas, par des arrêtés municipaux ou par de simples ordres donnés aux services techniques de la mairie.»

Au final, la commune affiche un bilan écologique plus qu’honorable. Exit les places de parkings dans le centre-ville, les ampoules classiques dans les lampadaires, les pesticides sur les ronds points, les salages routiers en hiver. Les agents de nettoyage n’emploient plus que des produits sans tensio-actif. Désormais, on ne circule pas à plus de 30 km/h dan
...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant