Kaufman & Broad: le flottant proche de 50% du capital.

le
0

(CercleFinance.com) - Mission (partiellement) accomplie : PAI Partners a certes un peu moins bien vendu que prévu, mais le fonds a néanmoins placé presque 40% du capital de Kaufman & Broad en une semaine seulement. De ce fait, le flottant de la belle “midcap” qu'est Kaufman & Broad a été multiplié par presque cinq. Et le promoteur ne manque pas d'actions pour financer son développement, alors que le marché de la construction redémarre en France.

A la Bourse de Paris ce matin, l'action Kaufman & Broad, suspendue la veille, se tasse de 0,8% à 32,8 euros quand le SBF 120 perd 1,2%.

En effet, le troisième promoteur immobilier français a annoncé hier la finalisation du premier placement opéré par son actionnaire quasi-exclusif jusqu'alors, le fonds de private equity PAI Partners. Via un véhicule d'investissement, la Financière Gaillon 8, le fonds détenait auparavant près de 88% du capital.

Pour mémoire, PAI Parters avait fait part à la fin du mois de janvier de son intention de réduire sensiblement sa participation d'ici fin juin. Le 21 avril, PAI Partners est passé à l'action en lançant un premier placement privé massif portant sur presque 40% du capital de Kaufman & Broad. Prix indicatif alors envisagé : de 31 à 35 euros par action, sachant que l'action cotait un peu plus de 34 euros avant l'annonce.

L'opération a duré presque une semaine, soit un peu moins longtemps que prévu, et Kaufman & Broad indique que “le placement a été plusieurs fois sursouscrit et a attiré des investisseurs institutionnels de grande qualité en France et à l'international”.

Soit, mais hors l'option de surallocation qui peut porter sur 814.000 titres de plus, voilà les résultats du placement principal : 8.143.758 actions, soit 39,08% du capital, ont été placés au cours unitaire de 31,5 euros. C'est-à-dire dans dans la partie basse de la fourchette indicative.

Il n'en reste pas moins qu'en un seul coup, PAI Partners a ramené sa participation à 40% du capital en retirant 257 millions d'euros de cash. Et même sous les 37%, si l'option de surallocation était intégralement exercée.

En outre et comme prévu, Artimus Participations, holding dont certains dirigeants et salariés, dont le PDG Nordine Hachemi, sont actionnaires, a à cette occasion acheté des actions et pointe désormais à presque 5% des parts. Ce qui contribue à stabiliser le capital.

Et surtout, le flottant de Kaufman & Broad est désormais plus proche ce que l'on peut exiger d'une valeur capitalisant presque 700 millions d'euros : d'environ 10%, le voilà propulsé à 45%, sinon 49% après l'exercice de l'option de surallocation.

Dernier élément : comme annoncé, Kaufman & Broad a racheté certains de ses propres titres à l'occasion, et l'autocontrôle dépasse à ce jour les 8%. Un niveau important qui va notamment permettre de financer des acquisitions, alors que le marché de la construction neuve redémarre en France.

EG


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant