Katzav se confie avant d'aller en prison

le
1
Le correspondant du Figaro à Jérusalem a rencontré l'ancien président israélien chez lui, à la veille de son incarcération pour viol.

L'ex-président israélien Moshe Katzav est entré mercredi matin à la prison de Ramle, où il doit purger une peine de sept ans de détention, après sa condamnation pour viol et harcèlement sexuel.

Katzav continue pourtant de se considérer comme la victime d'un lynchage judiciaire et médiatique. «Ce n'est pas seulement un ancien président qui entre en prison, c'est un homme innocent», répétait-il mardi soir, à la veille de son incarcération. Mais la justice israélienne a rendu son verdict, et la Cour suprême a rejeté son appel le mois dernier.

L'ancien président a dû revêtir le costume orange des prisonniers. Il doit être incarcéré dans la section réservée aux prisonniers religieux, avec cours quotidiens sur la Torah. Il va partager sa cellule avec Shlomo Benizri, ancien ministre de la Santé, condamné pour corruption. L'administration pénitentiaire tient à le conserver sous surveillance étroite pour éviter qu'il ne fasse une tentative de suicide, au moins

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • occulti1 le mercredi 7 déc 2011 à 15:55

    Quel exemple !!Et quid d'un ancien président français qui vit dans l'appartement somptueux prêté par un ancien premier ministre étranger avec lequel, de notoriété publique, il entretenait des liens financiers occultes ?Pas d'articles de presse, pas de buzz sur internet, rien....Les français dorment.Et paient.