Katie Taylor switch

le
0
Katie Taylor switch
Katie Taylor switch

Pendant longtemps, elle a mené ses deux sports préférés, la boxe et le foot, de front. Puis Katie a laissé définitivement le ballon pour régner sur les rings féminins et devenir une icône sportive en Irlande. Samedi, elle laissera la boxe amateur derrière elle et disputera son premier combat professionnel à Londres.

Faire passer Roy Keane pour un chaton n'est pas à la portée de tout le monde. Outre la légende footballistique construite sous les couleurs du Manchester United de Sir Alex Ferguson, Keano, c'est aussi un homme pas embêté par les concessions, capable de laisser traîner un crampon - voire plus - ou les insultes sur le terrain, ou même de menacer le voisinage à la batte de base-ball et au couteau parce qu'on lui avait demandé de tenir ses chiens en laisse. Mais, un soir de novembre 2013, Katie Taylor a bien réussi à faire miauler le Roy. Tout frais adjoint de Martin O'Neill à la tête de la sélection nationale irlandaise, Keano étrenne alors son nouveau costume à l'Aviva Stadium de Dublin, pour un amical contre la Lituanie. Dans les couloirs du stade avant la rencontre, il croise la route de Katie, qui n'en mène pourtant pas large. "Roy Keane est mon héros absolu, mon modèle d'enfance, confesse-t-elle à la presse irlandaise. Je crois que c'est la première fois que je suis resté admirative face à quelqu'un, j'étais un peu faible sur mes genoux". Et de poursuivre, en se marrant: "Je lui ai proposé un combat de boxe exhibition mais il a gentiment décliné".

I still cnt believe I had the privilege of meeting this man last night.Hero of mine & complete gent.#rkeane pic.twitter.com/atb7pFfflT

— Katie Taylor (@KatieTaylor) November 16, 2013

Adoubée par Liam Neeson


Katie Taylor n'est pas n'importe qui en Irlande. Et Roy ne le sait que trop bien. Un peu plus d'un an avant cette rencontre, la demoiselle portait non seulement le drapeau irlandais lors de la cérémonie d'ouverture des JO de Londres mais écrivait aussi l'histoire en devenant la première femme championne olympique de boxe féminine, chez les moins de 60kg, ce qui lui valut

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant