Karoutchi : la légitimité du Sénat est «remise en cause»

le
0
INTERVIEW - Selon Roger Karoutchi, la gauche «n 'a qu'une seule volonté: démolir des mesures phares de Nicolas Sarkozy».

Ancien ministre, sénateur des Hauts- de-Seine, Roger Karoutchi s'insurge contre le mépris dont ferait preuve le gouvernement PS à l'égard du Sénat.

LE FIGARO. - Quel est votre bilan de cette session extraordinaire au Sénat?

Roger KAROUTCHI. - Surréaliste et invraisemblable... Aucun texte et une seule volonté pour la gauche: démolir des mesures phares de Nicolas Sarkozy en faveur des ménages ou de la compétitivité, qu'il s'agisse de la TVA sociale, de la suppression de l'exonération fiscale des heures supplémentaires ou de l'exonération des droits de succession. Et sur la question du harcèlement sexuel, plutôt que de reprendre le texte d'une élue UMP, en l'occurrence celui de Chantal Jouanno, la gauche a préféré faire son propre texte. Absurde. En prime, une hausse des impôts pour les entreprises et les ménages à hauteur de 7 milliards...

Comment jugez-vous les rapports du nouveau pouvoir avec le Sénat?

Je me pose sincèrement la question de ce qu'il ve

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant