Karim Benzema entendu dans une affaire de blanchiment en bande organisée

le
0
L'attaquant Karim Benzema, en octobre 2015, durant le match amical France-Arménie.
L'attaquant Karim Benzema, en octobre 2015, durant le match amical France-Arménie.

« Libération » révèle que l’attaquant a été auditionné dans le cadre d’une enquête visant une société dont il est actionnaire. A ce stade, aucune mise en cause à son encontre n’est envisagée.

Déjà aux prises avec l’affaire du chantage à la « sextape », le footballeur français Karim Benzema a également été entendu dans une enquête pour blanchiment visant une société dont il est actionnaire. Une source judiciaire a confirmé, jeudi 17 mars à l’Agence France-Presse (AFP), une information du quotidien Libération.

Cette audition libre par les enquêteurs du Service national des douanes judiciaires (SNDJ) a eu lieu dans le cadre d’une information judiciaire, ouverte en septembre pour blanchiment en bande organisée et confiée au juge financier Renaud van Ruymbeke. A ce stade, « aucune mise en cause » de l’attaquant du Real Madrid n’est envisagée, a ajouté la source judiciaire. Contactés par l’AFP, les avocats du joueur n’ont pas donné suite dans l’immédiat.

A l’origine, une autre procédure judiciaire Les investigations portent notamment sur les conditions dans lesquelles BH Event’s, firme dont est actionnaire M. Benzema, a acquis un fonds de commerce dans le VIIIe arrondissement de Paris, pour y construire un restaurant. Selon Libération, « le footballeur a délégué tout pouvoir à son associé dans la société (...) tout en se portant caution à hauteur de 2,5 millions d’euros pour la vente ».

Les enquêteurs se demandent si l’achat et la construction du restaurant n’ont pas servi à blanchir des fonds, pour partie issus du trafic de stupéfiants, a expliqué une source proche de l’enquête à l’AFP. Libération affirme, de son côté, que le fonds de commerce a ensuite été revend...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant