Karachi : Takieddine inculpé pour faux témoignage

le
0
L'avocat des familles des victimes de l'attentat révèle que le franco-libanais a été inculpé le 19 septembre pour avoir menti à un juge.

L'intermédiaire en armement franco-libanais Ziad Takieddine a été mis en examen le 19 septembre pour faux témoignage par le juge d'instruction parisien René Cros, a indiqué vendredi l'avocat des familles des victimes de l'attentat, Me Olivier Morice.

Une information judiciaire avait été ouverte à l'automne 2010, à la suite d'une plainte des familles des victimes, qui accusent Ziad Takieddine d'avoir menti au juge antiterroriste Marc Trévidic lors d'une audition en avril 2010. L'homme d'affaires avait à l'époque affirmé au juge qu'il n'avait «rien à voir» avec le contrat Agosta de vente de sous-marins conclu en 1994 avec le Pakistan.

«Un bonimenteur»

«Ziad Takieddine s'est bien gardé d'expliquer devant la presse qu'il avait été mis en examen pour faux témoignage du fait de ses déclarations niant sa participation au contrat Agosta, a déclaré vendredi Me Morice. Il n'est pas un grand serviteur de l'Etat. Il est en revanche un bonimenteur, pour les familles de v

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant