Karachi : Nicolas Bazire mis en examen

le
0
L'ex-directeur de cabinet de Balladur a été mis en examen pour complicité d'abus de biens sociaux dans l'enquête sur le volet financier de l'affaire Karachi. Avec une vidéo BFMTV

Nicolas Bazire, un proche de Nicolas Sarkozy, a été mis en examen jeudi matin pour complicité d'abus de biens sociaux dans le volet financier dans le cadre de l'enquête sur le volet financier de l'affaire Karachi. L'ex-directeur de cabinet d'Edouard Balladur, témoin de mariage du chef de l'État et de Carla Bruni, avait été interpellé la veille par les policiers du juge Renaud Van Ruymbeke. Le domicile et les locaux professionnels de ce haut responsable de LVMH ont fait l'objet d'une perquisition. Il a été laissé en liberté sans contrôle judiciaire.

Parallèlement, un ancien conseiller de Nicolas Sarkozy au ministère du Budget au milieu des années 1990, Thierry Gaubert, a été déféré puis mis en examen mercredi soir, mais laissé libre. Il avait été placé en garde à vue lundi. Après son audition devant le juge, il est ressorti du tribunal sans faire de commentaire. «Il conteste les accusations de financement politique», a simplement déclaré son avocat. «Pour

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant