Karachi : les familles demandent l'audition de Nicolas Sarkozy

le
0
Suite aux révélations de Charles Millon, des parties civiles demandent que le chef de l'Etat soit entendu comme témoin. Le Parti socialiste demande la levée du secret-défense sur cette affaire. Avec une vidéo iTélé

Après huit années d'enquête, le dossier de l'attentat de Karachi prend une tournure résolument politique. Après avoir longtemps privilégié la piste terroriste, la justice, sous la houlette du juge Renaud Van Ruymbeke, s'interroge sur l'existence de rétrocommissions liées à la vente de sous-marins au Pakistan. Selon cette hypothèse, ces sommes auraient aidé au financement de la campagne présidentielle d'Edouard Balladur en 1995, dont Nicolas Sarkozy était le porte-parole. Lequel a qualifié cette piste de «fable».

Après les révélations de l'ancien ministre de la Défense de Jacques Chirac, Charles Millon, qui a confirmé lundi au juge l'existence des fameuses rétrocommissions, les familles des victimes sont montées au créneau. Elles ont ainsi annoncé jeudi leur intention de faire entendre Nicolas Sarkozy comme témoin dans l'enquête:

 

  Plus d'infos en vidéo sur itélé.fr

 

Cette volonté est partagée par l'opposition, qui a réclamé mercredi d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant