Karachi : Hortefeux devrait être cité en correctionnelle

le
0
Selon Le Nouvel Observateur , l'ex-ministre de l'Intérieur aurait fustigé les journalistes qui «fracassent les amis de Sarkozy» alors que c'est Me Morice qui «devrait être fracassé». L'avocat des familles de victimes dénonce une tentative d'intimidation.

L'agenda judiciaire de Brice Hortefeux risque encore de s'alourdir, et ce toujours à cause de l'affaire Karachi. L'avocat des familles de victimes de l'attentat perpétué en 2002 au Pakistan, Me Olivier Morice, a annoncé jeudi vouloir citer directement en correctionnelle l'ancien ministre de l'Intérieur, qu'il accuse d'avoir cherché à l'intimider. Dans le collimateur de Me Morice, des propos attribués à Brice Hortefeux et rapportés dans les colonnes du Nouvel Observateur de cette semaine. Se disant «éc½uré » par le corporatisme de la presse, le conseiller du chef de l'Etat aurait dénoncé, selon l'hebdomadaire, la «lâcheté des journalistes qui fracassent tous les amis de Sarkozy» alors que c'est Me Morice qui devrait être «fracassé».

Des propos «intolérables» pour ce dernier, qui y voit «une menace et une intimidation envers un avocat dans l'exercice de ses fonctions». «Une nouvelle procédure sera engagée», affirme l'avocat, qui a demandé à un col...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant