Karachi : Hortefeux contre-attaque

le
0
L'ancien ministre de l'Intérieur s'est défendu, vendredi lors du journal de 20h de France 2, contre toute violation de la procédure.?

Brice Hortefeux a voulu reprendre la main, vendredi, face aux polémiques sur «les affaires». Tôt vendredi matin, l'ex-ministre de l'Intérieur s'est expliqué pendant près de trois heures devant la police sur ses conversations téléphoniques avec l'un de ses amis, Thierry Gaubert, mis en examen dans le volet financier de l'affaire Karachi. Il était entendu pour violation de secret professionnel et recel après la divulgation de ses conversations avec Thierry Gaubert, mis en examen la semaine dernière pour recel d'abus de biens sociaux par le juge Renaud Van Ruymbeke.

Outre cette audition à huis clos, Hortefeux a voulu se justifier médiatiquement. Vendredi soir, il était donc sur le plateau de France 2, pour lancer ce qu'il espère être le début d'une contre-offensive face aux mises en cause judiciaires et politiques. Sur le plateau de la chaîne publique, Hortefeux a rappelé qu'il n'était pas mis en cause sur le fond de l'affaire Karachi. Il a affirmé que cette audition

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant