Karachi : 5 questions pour comprendre

le
0
«Scandale» pour les uns, «fable» pour les autres, l'affaire a connu de nouveaux rebondissements cette semaine.

1- Pourquoi l'affaire revient-elle dans l'actualité?

Deux filles de victimes de l'attentat, Magali Drouet et Sandrine Leclerc, ont publié un livre la semaine dernière sur l'affaire,On nous appelle «les Karachi». Chargé de l'enquête, le juge Van Ruymbeke a procédé à des auditions, dont une partie des contenus, publiés par la presse, ont également relancé l'affaire.

2 - Que veulent les familles des victimes?

Elles veulent savoir s'il existe un lien entre l'attentat de Karachi du 8 mai 2002, qui a tué onze techniciens français, et l'arrêt du paiement des commissions à des intermédiaires qui aurait été décidé en 1996 par le président Chirac. Pour le moment, aucun document n'établit ce lien.

3 - Quels faits sont établis?

En 1994, la France a vendu 3 sous-marins au Pakistan (contrat Agosta) pour 850 millions d'euros. François Mitterrand est président, Edouard Balladur, Premier ministre, et Nicolas Sarkozy, ministre du Budget. A cette époque, les commissions versées

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant