Kadhafi nargue l'Otan et parie sur la lassitude des Occidentaux 

le
0
Sur le terrain, la situation militaire tourne en faveur du régime, jugent les dirigeants libyens. Selon eux, les rebelles ont démontré qu'ils n'avaient pas les moyens de s'avancer vers la capitale.

Mouammar Kadhafi, même s'il a le «dos au mur», se battra «jusque dans l'au-delà». Dans un message audio diffusé par la télévision libyenne, le colonel libyen a lancé un nouveau message de défi à l'Otan, qu'il accuse de «tuer nos enfants et nos petits-enfants». Une allusion au raid aérien mené le 20 juillet contre la maison du général Khouildi Hamidi, compagnon historique et proche conseiller du Guide, qui a causé la mort de 15 personnes.

La femme, enceinte du fils du général, et ses trois enfants ont notamment été tués à cette occasion. L'Otan affirme que la villa, totalement détruite, servait également de centre de commandement. Le général Hamidi a survécu au raid. Il assistait mardi aux funérailles, enveloppé dans un burnous traditionnel. Il ne se trouvait sans doute pas dans sa maison quand les missiles sont tombés. Les dirigeants libyens ont en effet abandonné les bâtiments militaires, mais aussi leurs domiciles et se déplacent régulièremen

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant