Kadhafi brandit la menace d'al-Qaida

le
0
Dans une interview au Journal du Dimanche , le dirigeant libyen prédit « des milliers d'immigrés et l'installation de Ben Laden aux portes de l'Europe » si la contestation se poursuit. Le Guide suggère que la France coordonne une commission d'enquête internationale.

Trois semaines après le début de l'insurrection, et alors que l'est de la Libye et même des zones de l'ouest semblent lui échapper, Mouammar Kadhafi ne lâche rien. Dans une interview exclusive accordée au Journal du Dimanche, le colonel dénonce à nouveau un complot d'al-Qaida et redit «combattre le terrorisme». «L'Occident a le choix entre moi ou le chaos terroriste».

L'assurance du Guide, qui a parlé 42 minutes aux journalistes du JDD, n'est pas partagée par tous ses fidèles, note l'hebdomadaire. «Les gens de Cyrénaïque ne veulent plus de lui, il faudrait un miracle pour retourner la situation», a confié l'un d'eux. «Nous ne nous attendions pas à ces troubles. Il n'y a pas eu de signe avant-coureur», a poursuivi ce proche «très inquiet».

Point par point, les principales déclarations de Kadhafi :

o Le complot et la menace terroristes

Comme lors de ses précédentes allocutions, le Guide met en cause une machination d'Oussama Ben Laden qui aurait dr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant