Kadhafi bombarde le port de Misrata

le
0
Cette offensive, qui a tué des réfugiés africains en attente d'une évacuation, intervient après une accalmie de 24 heures. Malgré cette reprise des combats, Nicolas Sarkozy s'est dit «optimiste» quant à l'issue du conflit.

• Les forces de Kadhafi attaquent le port de Misrata

Après une accalmie de 24 heures, les combats ont repris à Misrata, assiégée par les forces fidèles au Guide depuis deux mois. Les pro-Kadhafi, repoussés de la ville, ont lancé mardi plusieurs roquettes Grad contre son port, à 12 km à l'est. Selon les médecins de la ville, une vingtaine de réfugiés africains ont été blessés et trois d'entre eux tués lorsque les projectiles se sont abattus sur leurs tentes installées juste à côté du port. Le bombardement a contraint le bateau humanitaire venu évacuer 500 de ces réfugiés à s'éloigner au large. Des avions de l'Otan ont survolé Misrata, où des explosions espacées ont été entendues.

En dépit de cette offensive, la situation en Libye et à Misrata a enregistré des «progrès», juge le ministre britannique de la Défense. Il estime que le régime du colonel Mouammar Kadhafi est désormais «sur la défensive».

• Kadhafi en lieu sûr et en bonne santé

Le colon

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant